ELSA ESNOULT

INTERVIEW #212 – ELSA ESNOULT @ DIEGO ON THE ROCKS


INTERVIEW 212 : ELSA ESNOULT

La chanteuse Elsa Esnoult sera au Théâtre Fémina de Bordeaux le samedi 17 février 2024 pour présenter son dernier album “7”. Dans le cadre d’une journée promotionnelle, elle a accepté de répondre aux questions de Musiques En Live.

Diego : Quel aspect de ta carrière affectionnes-tu le plus, le côté musical ou cinématographique ?

Elsa : Il s’agit de mes deux grandes passions mais j’ai plus d’affinités pour la musique car je demeure moi-même sans avoir l’obligation d’entrer dans la peau d’un personnage. D’ailleurs, j’ai la chance de pouvoir composer et écrire mes chansons avec le producteur Jean-François Porry et l’arrangeur Gérard Salesses dans une ambiance variétés Françaises, pop-rock et tropical house.

Diego : Hélène Rollès a t’elle été ta grande soeur musicale ?

Elsa : Je l’ai écouté petite mais elle n’est pas une influence musicale. J’ai grandi avec les grandes voix Américaines comme Mariah Carey, Avril Lavigne, Whitney Houston, Rihanna et Beyoncé. Effectivement à 5 ans j’ai regardé “Hélène et Les Garçons” et mes parents m’ont amené au concert !

Diego : Par contre le déclencheur de ta carrière demeure ton rôle dans “Les Mystères De L’Amour” ?

Elsa : Oui ! J’ai été connue du grand public grâce à mon rôle de Fanny Greyson dans cette série télévisée de Jean-François Porry.

Diego : Plus proche de l’actualité, parle-moi du titre “The Crime Of Love” ?

Elsa : Il s’agit d’une adaptation du titre “Le Crime De S’Aimer” initialement publié en Français dans mon album “3”. Ce titre a tellement fonctionné lorsque nous sommes allés aux États-Unis qu’il fallait une version Anglaise. Le clip a été enregistré à New York avec les musiciens Américains et la traduction est de Bradley Cole. Le titre “The Crime Of Love” fera parti d’un album Américain qui sortira prochainement baptisé “USA” et qui reprendra plusieurs de mes chansons dans des versions adaptées spécialement pour le public Anglo-Saxon. Par contre l’album “7” sortira le 23 février, juste avant mon concert à Bordeaux !

Diego : Quels sont tes plus beaux souvenirs de voyage ?

Elsa : J’adore ça et dès que je voyage, c’est un bon souvenir ! Je reste marquée par la façon dont travaillent les Américains. Nous sommes arrivés avec nos playbacks travaillés en France et la production locale a ajouté des sons “style Nashville et country”. En fait leur manière de procéder est différente et j’ai beaucoup aimer chanter en même temps que les musiciens jouaient. Lors de plusieurs concerts à Nashville et New York, j’ai été surprise de l’adhésion du public d’autant plus que certains spectateurs avaient fait le déplacement spécialement de France, du Canada et de Belgique pour me voir !

Pour le Japon, c’est encore une autre histoire car le public est totalement différent et respectueux. Les Japonais sont discrets, sérieux et d’une gentillesse incroyable.

Diego : En parlant du Japon, comment est né le clip de “Tokyo” ?

Elsa : Il fallait que les images correspondent à la chanson ! Filmée dans les rues de la ville, elle inclut des phrases en Japonais et la vidéo est un mélange des moments extraordinaires passés sur place. Réalisée par Michel Brugier, Guillaume Tauveron et moi-même, il s’agit d’un hommage aux 37 millions d’habitants de cette mégalopole.

Diego : Je sais qu’en 2019 tu as rempli le zénith de Paris, quels souvenirs gardes-tu de cette consécration ?

Elsa : Je n’oublierais jamais cet évènement ! Je ne pensais pas qu’un jour cela arriverait. J’étais excitée et je percevais les ondes positives du public de l’autre côté du rideau. Probablement le plus beau moment de ma carrière.

Diego : D’ailleurs as-tu un rituel avant d’entrer sur scène ?

Elsa : Pas nécessairement. Nous nous retrouvons avec les musiciens “en équipe” avant le début du spectacle.

Diego : Le 17 février 2024 tu seras en concert au théâtre Fémina de Bordeaux. A quoi doit s’attendre ton jeune public ?

Elsa : Tout d’abord je jouerai avec mes musiciens Américains. Mon album “7” sort une semaine plus tard et le public Bordelais aura en primeur quelques chansons inédites. J’ai hâte de retrouver les spectateurs sachant que nous allons également interpréter tous mes classiques pour les chanter ensemble.

Diego : As-tu déjà une idée de l’orientation musicale que tu pourrais prendre dans les années futures ?

Elsa : Je suis pleinement investie dans mon projet actuel et j’avance à court terme. Je m’exprime par la création et les chansons.

Diego : Merci Elsa et rendez-vous avec ton public le 17 février !

Elsa : Merci !

  • Remerciements : Nathan du Théatre Fémina de Bordeaux